Les Blazers coupés dans leur élan avec la blessure de Damian Lillard

Les Blazers ont démarré la saison avec les deux pieds sur l'accélérateur. Bien aidé par le style de jeu imprévisible imposé par Chauncey Billups, Portland a su être l'une des surprises de ce début de saison. Un bilan positif composé de grosses victoires avec des buzzers beater... tout allait bien dans l'Oregon. Malheureusement, les Portland Blazers vont encore devoir évoluer sans Damian Lillard, touché une nouvelle fois au mollet.
Les joueurs des Portland Trail Blazers

Les Portland Blazers font partie des belles surprises sur ce début de saison. Après une saison précédente compliquée, les Blazers sont pour l’instant dans le ventre mou de la conférence Ouest avec 10 victoires et 7 défaites. Pourtant, ils ont réussi à prendre la tête de la conférence temporairement après des victoires importantes, notamment contre les Phoenix Suns. Malheureusement, cette joie fut de courte durée, puisque Damian Lillard s’est reblessé au mollet lors de la défaite contre Utah.

Le jeu des Portland Blazers signé Chauncey Billups

Au cœur de ce succès, on peut saluer le recrutement intelligent de cet été, mais surtout le travail de Chauncey Billups. Avec un style de jeu imprévisible, la philosophie de l’ancienne star de Detroit se fait sentir. Damian Lillard l’explique lui-même. Le succès de Portland sur ce début de saison est en partie grâce à la philosophie de son coach.

Dans cette ligue, si tu présentes toujours la même configuration à ton adversaire, tu vas te faire démonter. C’est quelque chose qui joue en notre faveur jusqu’à présent. On a joué « small ball », on a fait de la zone, on a fait de la press tout-terrain, de la zone sur tout-terrain, on a fait des prises à deux… On a bien su mélanger les options de sorte qu’on est devenu imprévisible. 

Damian Lillard dans The Atletic
Chauncey Billups et Damian Lillard

La blessure de Damian Lillard

Alors que les Portland Blazers vivaient un conte de fée, la réalité est revenue les frapper de plein fouet. Damian Lillard, qui était dans une soirée difficile au niveau de l’adresse avec seulement 2 tirs de rentrée sur 14, a été contraint de quitter le terrain à cause d’une douleur au mollet. Une blessure au mollet similaire à la précédente, mais qui semble être moins grave. Selon les sources internes à Portland, le meneur ne devrait pas revenir avant un moment. C’est la carte de la prudence qui est jouée. Le message est clair, aucun risque ne sera pris avec Damian Lillard, puisque c’est tout de même la seconde blessure au mollet dont il est victime en quelques semaines.

En gros, je n’ai pas joué pendant 10 mois. Je m’étais préparé à revenir et à jouer. Avant cela, j’avais manqué peut-être deux matches à cause d’une blessure au mollet. Aujourd’hui, je dois gérer ça et c’est frustrant. Surtout vu le début de saison qu’on réalise. Ce soir, j’ai ressenti une gêne sur un tir, et en revenant en défense, ça me tirait. Je ne voulais pas risque d’aggraver les choses, comme la dernière fois. 

Damian Lillard après la défaite contre Utah

Depuis le début de saison, Lillard a manqué cinq matchs complets et n’en a pas terminé deux. Lorsque Damian Lillard est au côté de ses coéquipiers, les Portland Blazers affichent un excellent bilan de 7 victoires pour 2 défaites.

Le retour à la réalité pour Portland

Alors que les Portland Trail Blazers étaient premiers à l’Ouest il y a quelques jours, les Blazers ont perdu leurs trois matchs suivants. D’abord à domicile contre les Brooklyn Nets, puis contre le Utah Jazz, le road trip de quatre matchs dans la conférence Est s’annonce difficile. Le premier match a déjà été perdu contre les Milwaukee Bucks hier soir. Il faut faire attention dans l’Oregon, un retour à domicile sans la moindre victoire pourrait faire très mal à la bonne dynamique du groupe. Surtout si la blessure du joueur fétiche, Damian Lillard, le tient éloigné des parquets plus longtemps que prévu.

Portland Trail Blazers

Logo Portland Trail Blazers