BILAN MENSUEL - AOÛT 2020 :
Les playoffs dans la ligne de mire

AprĂšs le bilan du mois de juillet, voici le bilan NBA du mois d’aoĂ»t. La NBA a vĂ©cu un mois d’aoĂ»t chargĂ© en Ă©motion et historique avec la grĂšve gĂ©nĂ©rale des joueurs au sein de la bulle d’Orlando.

Pendant ce mois d’aoĂ»t, les playoffs ont occupĂ© une bonne partie de nos soirĂ©es. On a aussi eu le droit Ă  quelques Ă©vĂ©nements qui ont chamboulĂ© plus ou moins l’organisation de la NBA : la chaise musicale des coachs, les blessures de joueurs, la draft NBA, les votes pour les trophĂ©es individuels et plus encore. Nous vous avons rĂ©sumĂ© toutes les informations impensables pour comprendre tout ce qui s’est passĂ© en NBA.

SOMMAIRE

Le point infirmerie d'août 2020

Jonathan Isaac : Lors de la victoire contre les Kings de Sacramento le 2 aoĂ»t dernier, Jonathan Isaac s’est rompu un ligament croisĂ© antĂ©rieur au genou gauche. Le jeune joueur du Magic revenait d’une blessure au genou (encore) qu’il s’était fait en janvier.

Jaren Jackson Jr. : Le sophomore des Grizzlies, Jaren Jackson Jr s’est dĂ©chirĂ© un mĂ©nisque au genou gauche aprĂšs une tentative de contre lors du match face aux Pelicans de La Nouvelle-OrlĂ©ans.

Jamal Crawford : Nous Ă©tions heureux de revoir Papy Crawford sur les terrains NBA. Malheureusement ce fut de courte durĂ©e. Le joueur de 40 ans s’est blessĂ© Ă  la cuisse gauche aprĂšs 6 minutes, 5 points et 3 passes dĂ©cisives.

Ben Simmons : Lors de la victoire contre les Wizards, Philadelphie a vu sa star, Ben Simmons, rentrer au vestiaire. L’australien s’est blessĂ© au genou gauche et ne terminera pas la saison NBA.

Mo Bamba : Mo Bamba a dĂ» quitter la bulle d’Orlando et ses coĂ©quipiers afin d’effectuer des analyses. Le sophomore du Magic avait contractĂ© le COVID-19 en juin et le virus semblerait avoir laissĂ© des traces chez le jeune joueur.

Gordon Hayward : Malheureusement, Gordon Hayward est une nouvelle fois Ă©cartĂ© des parquets. L’ailier de Boston s’est fait une entorse de niveau 3 lors du game 1 contre Philadelphie.

Damian Lillard : Le MVP de la bulle n’a pas non plus Ă©tĂ© Ă©pargnĂ© par les blessures. Le meneur de Blazers a dĂ» sortir lors du game 2 contre les Lakers car son index gauche s’est disloquĂ©. Damian Lillard a pu revenir pour le game 3 avant de se blesser, plus gravement cette fois-ci lors du game 4. Le verdict est tombĂ©e, fin de saison, entorse au genou droit.

Kristaps Porzingis : La nouvelle est tombĂ©e pour Porzingod, c’est une dĂ©chirure au mĂ©nisque du genou droit. Le letton s’est blessĂ© lors du game 1 face aux Clippers, mais a tout de mĂȘme rĂ©ussi Ă  jouer le match 2 et 3 avant qu’il ne puisse plus utiliser son genou, signant ainsi la fin de sa saison.

Aaron Gordon : L’ailier du Magic s’est blessĂ© Ă  la cuisse suite Ă  un contact avec Kyle Lowry le 5 aoĂ»t dernier. Orlando espĂ©rait voir Aaron Gordon revenir rapidement, mais non, Air Gordon n’a pas pu aider ses coĂ©quipiers lors de l’élimination contre Milwaukee.

Zach Collins : Encore un autre joueur qui ne connaĂźt que trop bien l’infirmerie de la NBA. Zach Collins s’est fracturĂ© la cheville lors du play-in contre Memphis. Le jeune joueur revenait d’une blessure Ă  l’épaule qui l’avait empĂȘchĂ© de jouer cette saison.

L'actualité de la NBA en vrac

AprĂšs 1 mois de reprise, la majoritĂ© des franchises avaient repris le chemin des terrains. Les fans et les franchises NBA ont connu un mois d’aoĂ»t assez mouvementĂ© qui mĂ©lange joie et tristesse. Nous vous avons rĂ©sumĂ© toute l’actualitĂ© de la NBA Ă  connaĂźtre sans plus attendre.

L'hommage Ă  3 grands hommes

Le samedi 29 aoĂ»t, avant le dĂ©but du match entre Orlando et Milwaukee, la NBA a rendu hommage Ă  3 hommes. Le premier est l’acteur Chadwick Boseman, un grand ami de la famille NBA connu pour son rĂŽle de Black Panther. Le deuxiĂšme grand homme est l’ancienne star Clifford Robinson qui a marquĂ© 19 591 points, pris 6 306 rebonds et offert 3 094 passes dĂ©cisives au cours de ses 18 saisons NBA. Pour finir, Lute Olson, un ancien entraĂźneur de basket universitaire intronisĂ© au Hall of Fame du basketball en 2012.

Les décéptions

La saison rĂ©guliĂšre de la saison 2019-2020 s’est terminĂ©e dans la bulle d’Orlando avec 22 Ă©quipes dont 6 Ă©quipes Ă  l’Ouest, qui se disputait la 8Ăšme place et les Wizards de Washington qui faisait de la figuration Ă  l’Est (on se demande encore qu’est-ce qu’ils faisaient lĂ ).

Les 6 Ă©quipes de l’Ouest se sont distinguĂ©es lors de cette bulle. Certes, chacune dans son genre, car pendant que les Suns, les Blazers et les Spurs se battaient, les trois autres avaient du mal Ă  reprendre le rythme.

Alors que le calendrier leur Ă©tait plutĂŽt favorable, les Pelicans n’ont gagnĂ© que deux petits matchs et terminent Ă  la 13Ăšme place. Pas beaucoup mieux du cĂŽtĂ© de Sacramento qui ne remporte que trois matchs et finit 12Ăšme de la ConfĂ©rence Ouest.

À Memphis, malgrĂ© une confortable avance de 4 victoires, la reprise a Ă©galement Ă©tĂ© compliquĂ©e. Les Grizzlies ont perdu six de leurs huit matchs et se sont fait subtiliser la 8Ăšme place par Portland avant que ces derniers ne les Ă©liminent au play-in.

Les performances

L’arrĂȘt de la NBA a fait du bien Ă  Portland. Les Blazers ont pu retrouver leur raquette avec le retour de blessure de Zach Collins et Jusuf Nurkic. Les deux hommes ont grandement participĂ© au run final de Portland pour participer au play-in et enfin se qualifier aux playoffs. Cinq victoires en huit matchs, MVP de la bulle pour Lillard et les larmes des Grizzlies, voilĂ  la fin de saison des Blazers.

Devin Booker et les Suns sont arrivĂ©s dans la bulle avec des chances de participation aux playoffs proche de 0. Pourtant, Phoenix nous a fait rĂȘver et a failli rĂ©aliser un exploit en rĂ©alisant une bulle parfaite avec huit victoires en huit matchs. Malheureusement pour eux, leur retard initial Ă©tait beaucoup trop grand. Phoenix a de quoi garder le sourire, car il semblerait que le soleil d’Arizona va briller dans les annĂ©es Ă  venir. Devin Booker a Ă©tĂ© rĂ©compensĂ© par la NBA en intĂ©grant Ă  l’unanimitĂ© la all-NBA First Team de la bulle.

On parle beaucoup des performances des Blazers et des Suns, mais il y a une troisiÚme équipe qui a performé. Ce sont les Spurs de San Antonio coaché par Gregg Popovich. San Antonio termine 11Úme de la Conférence Ouest avec un bilan de 6 victoires et 2 défaites dans la bulle.

Au niveau des performances individuelles, nous avons vu plusieurs joueurs profiter de cette bulle pour briller. Ces joueurs sont :

  • T.J. Warren : 31 points de moyenne ;
  • Michael Porter Jr. : 22 points de moyenne ;
  • Caris LeVert : 25 points de moyenne ;
  • TimothĂ© Luwawu-Cabarrot : 15 points de moyenne ;

La Lottery Draft 2020

Durant le mois d’aoĂ»t, la Draft Lottery 2020 a Ă©galement eu lieu et nous a une nouvelle fois rĂ©servĂ© plusieurs surprises ! VoilĂ  ce que ça a donnĂ© :

RĂ©sultat de la lottery draft NBA 2020

En attendant de savoir ce que les GM des Ă©quipes vont faire de leurs choix, ce qu’on retient ici, c’est les Knicks de New York sont encore une fois les grands perdants de la Draft avec le choix n°8.

La chaise musicale des coachs

Alvin Gentry a été licencié par les Pelicans en août 2020

Alvin Gentry et les Pelicans c’est fini ! La fin de saison qui tourne en eau de boudin et la gestion de Zion Williamson ont Ă©tĂ© les Ă©lĂ©ments dĂ©clencheurs de ce renvoi. Aucun ne doute que ce coach retrouve un poste rapidement, le bilan de son passage Ă  La Nouvelle-OrlĂ©ans est plutĂŽt positif avec une demi-finale de confĂ©rence en 2018.

Jim Boylen licencié par les Bulls de Chicago

Les Bulls de Chicago ont (enfin) dĂ©cidĂ© de se dĂ©barrasser de Jim Boylen. L’homme en place depuis 2018 a souvent Ă©tĂ© critiquĂ© par ses choix douteux, ses rotations hasardeuses et ses temps morts alĂ©atoires.

Nate McMillan licencié par les Pacers d'Indiana

Il Ă©tait une fois un coach qui signait une prolongation avant de se faire renvoyer deux semaines plus tard. C’est l’histoire de Nate McMillan, coach des Pacers depuis 2016, excellent en saison rĂ©guliĂšre, mais malheureusement trĂšs limitĂ© pour les playoffs. 3 sweep en 5 ans, ça fait beaucoup trop !

Brett Brown licencié par les Philadelphie 76ers

Philadelphie se dĂ©barrasse aussi de son coach Brett Brown. Cela peut paraĂźtre injuste et ça l’est sĂ»rement. Brett Brown est arrivĂ© aux 76ers dans une pĂ©riode trĂšs compliquĂ©e. Il a rĂ©ussi Ă  ramener Philadelphie sur le devant de la scĂšne. Malheureusement, cette saison Brett Brown n’a jamais rĂ©ussi Ă  trouver la bonne recette et a Ă©tĂ© remerciĂ© aprĂšs le sweep face Ă  Boston.

Brad Stevens prolongé par les Boston Celtics

C’est l’amour fou entre Boston et Brad Stevens, le coach de 43 ans a Ă©tĂ© prolongĂ© une nouvelle fois. ArrivĂ© en 2013 pour effectuer la reconstruction aprĂšs l’ùre Paul Pierce, Brad Stevens est dĂ©jĂ  rendu Ă  sa sixiĂšme campagne de playoffs en 7 ans, pas mal la reconstruction.

Vlade Divac démissionne des Sacramento Kings

Vlade Divac n’est peut-ĂȘtre pas un bon GM, mais c’est un homme de parole. Il l’avait annoncĂ©, si Sacramento Ă©chouait une nouvelle fois, il allait dĂ©missionner. De ces 5 annĂ©es Ă  la tĂȘte des Kings, on retiendra la Draft de De’Aaron Fox et c’est tout.

Les nominations et les récompenses

Les finalistes des six NBA Awards sont tombĂ©s sur ce mois d’aoĂ»t et l’on connaĂźt dĂ©jĂ  quelques gagnants !

Nomination au titre de MVP sur la saison 2019-2020 en NBA
Nomination ROY saison nba 2019-2020
Nomination 6Ăšme homme de la saison NBA 2019-2020
Nomination COY saison 2019-2020 en NBA
Nomination MIP saison nba 2019-2020
Nomination DPOY saison nba 2019-2020

Pour les trois derniĂšres catĂ©gories, les gagnants ont Ă©tĂ© annoncĂ©s. C’est donc Nick Nurse qui remporte le titre de Coach Of the Year, Brandon Ingram le Most Improved Player et Giannis Antetokounmpo qui remporte le Defensive Player Of the Year. À noter que le franchise player des Milwaukee Bucks peut rĂ©aliser un doublĂ© historique s’il rafle Ă©galement le titre de Most Valuable Player.

La grĂšve NBA

Le mercredi 26 août 2020, juste avant le game 5 entre Milwaukee et Orlando, la NBA a vécu un moment historique : une grÚve générale. Le match allait commencer, les Bucks ne se présentent pas sur le terrain, le Magic quitte à son tour le parquet, le parquet est vide, le buzzer retentit, le geste est fort.

Cette grĂšve, non prĂ©mĂ©ditĂ©e, lancĂ©e par les Bucks en rĂ©ponse Ă  l’affaire de Jacob Blake fut rapidement suivie par les autres Ă©quipes qui devaient jouer le mĂȘme soir. Ensuite, les Bucks ont reçu beaucoup de soutien sur les rĂ©seaux sociaux et en dehors. Notamment avec Kenny Smith qui quitte le plateau d’Inside The NBA pour soutenir les joueurs.

Le mouvement de grĂšve a Ă©galement Ă©tĂ© suivi dans d’autres ligues amĂ©ricaines (MLB, NHL, MLB
)

Suite Ă  ça, les joueurs se sont rĂ©unis pour discuter des actions qu’ils peuvent entreprendre. De notre cĂŽtĂ©, les informations tombent au compte-gouttes. Dans un premier temps, on apprend que les Lakers et les Clippers Ă©taient contre la reprise des playoffs. Puis finalement aprĂšs plusieurs rĂ©unions, entre eux puis avec les propriĂ©taires, la nouvelle est tombĂ©e : les playoffs vont reprendre. 

Tous les joueurs se sont mis d’accord sur le fait de terminer la saison NBA, mais le combat pour la justice sociale est loin d’ĂȘtre oubliĂ©. Les joueurs ont tapĂ© du poing sur la table, les propriĂ©taires et la NBA vont devoir prendre leurs responsabilitĂ©s et agir.

L'actualité WTF

Peu de temps aprĂšs la reprise de la NBA, les Brooklyn Nets ont reçu une amende de 25 000$ pour non-respect des rĂšgles concernant le rapport des blessures. Pourquoi c’est WTF ? Brooklyn a peut-ĂȘtre alignĂ© son Ă©quipe C contre Milwaukee, mais ils ont gagnĂ© le match. 

George Hill n’était pas prĂ©sent auprĂšs de ses coĂ©quipiers lors de l’hymne national avant le game 5 contre Orlando. Alors que beaucoup pensaient que c’était un nouveau signe de protestation en rapport avec l’actualitĂ©. Ce qui aurait Ă©tĂ© possible sachant c’était lui qui a lancĂ© le mouvement de la grĂšve du cĂŽtĂ© de Milwaukee. Il n’en Ă©tait rien, interrogĂ© aprĂšs le match sur son absence, George Hill nous dĂ©voile qu’il Ă©tait entrain de poser une pĂȘche dans les toilettes comme avant chaque match depuis 4 ans.

Les Celtics ont un effectif soudé sur et en-dehors du terrain. La preuve en vidéo, Enes Kanter et Jaylen Brown apprennent à nager leur coéquipier de 2m26 : Tacko Fall.

Les joueurs Clutch et Choke en NBA sur Août 2020

Pour vous, nous avons sĂ©lectionnĂ© les cinq joueurs qui ont le plus clutch et ceux qui ont choke Ă  nos yeux sur le mois d’aoĂ»t.

Les joueurs Clutch

Damian Lillard Portland Trail Blazers
Logo Portland Trail Blazers

MVP
DE LA BULLE

Timothé Luwawu Cabarrot Brooklyn Nets
Logo Brooklyn Nets

FRENCH
SURPRISE

Luka Doncic Dallas Mavericks
Logo Dallas Mavericks

GAME 
WINNER

Jamal Murray Denver Nuggets
Logo Denver Nuggets

PERFORMANCES
ALL-TIME

Donovan Mitchell Utah Jazz
Logo Utah Jazz

PERFORMANCES
ALL-TIME

Damian Lillard

Une qualification en playoffs, une moyenne de 37,6 points par match avec 9,6 caviars par match, Damian Lillard a Ă©tĂ© logiquement Ă©lu MVP de la bulle et c’est pour cette raison qu’on le met dans nos joueurs clutch du mois d’aoĂ»t.

Timothe Luwawu Cabarrot

TimothĂ© Luwawu-Cabarrot est la bonne surprise du cĂŽtĂ© de Brooklyn. Avec les absences, tout le monde s’attendait Ă  voir Caris LeVert briller, mais peu de monde s’attendait Ă  ce que notre français rĂ©ponde prĂ©sent. Avec 15 points de moyenne, une touche de patriotisme et aucune objectivitĂ©, on le rentre dans notre top 5 du mois !

Luka Doncic

Luka Doncic, le sophomore de 21 ans joue dĂ©jĂ  avec les plus grands de la ligue. Pour ces premiers playoffs contre les Clippers – un des favoris au titre – le slovĂšne a tournĂ© Ă  34 points, 9,8 rebonds et 8,7 passes dĂ©cisives. On retient particuliĂšrement le game 4, les Mavericks emmenĂ©s par Luka Doncic ont remontĂ© un Ă©cart de 20 points et remporte le match sur un game winner du nouveau chouchou de Dallas. Luka termine le match avec gros triple double de 43 points, 17 rebonds et 13 passes dĂ©cisives, un game winner et une paire posĂ©e sur la table.

Jamal Murray

Jamal Murray a surpris la sphĂšre du basket dans le monde entier. Il a emmenĂ© son Ă©quipe des Nuggets vers une belle qualification au deuxiĂšme tour des playoffs. Sur ce premier tour face au Jazz, il a des statistiques stratosphĂ©riques : 31.6 points – 6.3 passes dĂ©cisives – 5.6 rebonds – 52,8% aux tirs – 49% Ă  3 points. Jamal Murray a livrĂ© un trĂšs gros duel avec Donovan Mitchell. On peut le dire, ce duel Ă©tait d’un niveau de MJ.

Donovan Mitchell

On vous en parlait au-dessus, Donovan Mitchell a livrĂ© un spectacle impressionnant avec Jamal Murray. MĂȘme s’il a connu une fin malheureuse sur cette sĂ©rie, l’arriĂšre du Jazz va se souvenir trĂšs longtemps de cette sĂ©rie. Ces statistiques sont monstrueuses sur la sĂ©rie : 36.3 points – 4.9 passes dĂ©cisives – 5.0 rebonds – 52.9% aux tirs – 51.6% Ă  3 points

Les joueurs Choke

Giannis Antetokounmpo Milwaukee Bucks
Logo Milwaukee Bucks

COUP
DE BOULE

Montrezl Harrell Los Angeles Clippers
Logo Los Angeles Clippers

PROPOS
RACISTES

Marcus Morris Sr. Los Angeles Clippers
Logo Los Angeles Clippers

TENTATIVE DE BLESSURE
+ MANCHETTE

Dennis Schroder Oklahoma City Thunder
Logo Oklahoma City Thunder

FAIT UN
CHAT-BITE

P.J. Tucker Houston Rockets
Logo Houston Rockets

COUP
DE BOULE

Giannis Antetokounmpo

Lors du match sans enjeu entre Milwaukee et Washington, Giannis Antetokounmpo a les nerfs qui lĂąche. La tension montait petit Ă  petit aprĂšs plusieurs contacts entre le Freak et Moe Wagner, jusqu’à ce que Giannis dĂ©cide d’aller mettre un coup de boule Ă  son adversaire du soir. Heureusement pour les Bucks, leur star n’a pris qu’un match de suspension.

Montrezl Harrell

“Bitch ass white boy” voilĂ  les propos qu’a tenu Montrezl Harrell envers Luka Doncic lors du game 3 entre les Clippers et les Mavericks. Certes, il s’est excusĂ© auprĂšs de Luka au match suivant, mais dans le contexte actuel, ce n’est pas malin du tout de tenir ce genre de propos racistes


Marcus Morris Sr.

Encore un Clippers sur Luka Doncic, dĂ©cidĂ©ment ! Marcus Morris Sr. est l’auteur de 2 gestes pas trĂšs beaux sur Doncic. D’abord sur le game 5, lors d’une remise en jeu Marcus Morris marche sur la cheville – dĂ©jĂ  fragile – de Luka Doncic. Puis au game 6 oĂč il lui assĂšne une violente manchette dans le cou alors que le slovĂšne allait monter au lay up. RĂ©sultat : expulsion et 35 000$ d’amende.

Dennis Schroder

C’était lors du game 5 entre OKC et Houston, P.J. Tucker pose un Ă©cran sur Dennis Schröder et ce dernier laisse malencontreusement son avant-bras partir dans les parties intimes de Tucker. RĂ©sultat : expulsion et 25 000$ d’amende pour l’allemand.

P.J. Tucker

Comme on vient de l’expliquer juste au-dessus, aprĂšs que P.J. Tucker fut touchĂ© dans son intimitĂ© par Dennis Schröder, il a voulu rĂ©gler ses comptes avec lui en lui donnant un petit coup de boule. RĂ©sultat : une expulsion et 25 000$ d’amende.