Que signifie ĂȘtre Choke en NBA ?

AprĂšs notre article sur la dĂ©finition du terme clutch, voici son contraire : ĂȘtre choke. Le fait d’ĂȘtre choke en NBA, est forcĂ©ment liĂ© Ă  une dĂ©faite en fin du match. De nombreuses stars sont passĂ©es par la case “choke” avant de briller dans la ligue. Retour sur la dĂ©finition du mot “choke” au basket.

Qu'est-ce qu'un joueur Choke en NBA ?

En NBA, ĂȘtre choke signifie Ă©chouer au pire des moments. La pression d’une fin de match indĂ©cise peut transformer un joueur en vĂ©ritable leader, mais il peut aussi faire l’inverse. C’est dans le money-time et lorsque le score est serrĂ©, qu’un seul ballon peut faire perdre une rencontre. À la fin d’un match, le joueur peut se laisser submerger par la pression mentale, la fatigue ou encore la dĂ©fense du joueur adverse.

C’est alors Ă  ce moment qu’un coĂ©quipier peut vivre un moment choke en ratant un tir au buzzer par exemple. Mais aussi, faire une mauvaise passe ou perdre un ballon.

Être choke signifie donc qu’un sportif NBA ne parvient pas Ă  faire gagner son Ă©quipe. GĂ©nĂ©ralement, la balle est dans les mains de star ou de superstar dans les moments forts. C’est pour cela que mĂȘme les grandes stars comme Kobe Bryant, Michael Jordan ou encore LeBron James ont choke Ă  un moment de leur carriĂšre.

Cependant, certains trouvent une autre dĂ©finition Ă  “ĂȘtre choke”. Dans le monde du basket, on dit aussi qu’un joueur choke n’est pas seulement sur une fin de match. Il peut arriver qu’un joueur craque complĂštement une sĂ©rie de playoffs comme c’était le cas de DeMar DeRozan contre les Cavs de LeBron James. DeRozan, alors joueur de Toronto, a connu une pĂ©riode trĂšs sombre avec des statistiques en baisse durant toute la sĂ©rie. C’est aussi ça ĂȘtre un joueur choke. Être moins bons que d’habitude lorsque son Ă©quipe Ă  besoin d’un leader.

Quels moments choke dans l'histoire de la nba ?

Sur Choke and Clutch, nous vous avons concoctĂ© une liste de moments chauds oĂč certains joueurs ont choke leur fin de match.

Isiah THOMAS - Detroit Pistons

Match 5 des finales de confĂ©rence Est en 1987 : Les Pistons sont Ă  Ă©galitĂ© 2-2 face aux Celtics de Boston. Alors qu’il reste trĂšs peu de secondes de jeu, Isiah Thomas rĂ©alise la touche sur le cĂŽtĂ© du terrain. Larry Bird est bien placĂ© et intercepte la remise en jeu de Thomas. Ensuite, Bird fait la passe Ă  un coĂ©quipier dĂ©marquĂ©. Victoire des Celtics sur ce game 5. Les Celtics vont Ă©galement gagner la sĂ©rie face aux Pistons..

Michael JORDAN - Chicago Bulls

Match 2 pendant la demi-finale de ConfĂ©rence Est en 1995 : Ce moment choke a eu lieu sur le game 2 de la demi-finale des Bulls contre le Magic d’Orlando. Michael Jordan, qui portait le numĂ©ro 45 Ă  ce match, n’était pas dans son assiette. Il enchainait les pertes de balle et les tirs loupĂ©s. Alors qu’il restait seulement 12 secondes, les Bulls menaient d’un point. C’est Ă  ce moment que Jordan a perdu le ballon et a fait perdre son Ă©quipe. Orlando a finalement gagnĂ© le match Ă  cause de cette erreur.

Mike MALONE - Utah Jazz

Match 6 pendant les finales NBA de 1998 : Utah venait de crĂ©er un avantage lors de la fin de ce game 6 avec un tir Ă  3 points. Ils Ă©taient devant au score, 86-85, Ă  30 secondes de la fin du match. Le Jazz d’Utah avait la possession. À ce moment, Mike Malone va perdre un ballon trĂšs important. Malone choke au pire des moments, alors qu’ils avaient l’avantage. La suite on la connait avec le fameux “last shoot” de Jordan.

Patrick EWING - New York Knicks

Match 7 de la demi-finale de la ConfĂ©rence de l’Est en 1995 : Alors que la sĂ©rie Ă©tait longue et Ă©puisante, Patrick Ewing va vivre un des pires moments choke de sa carriĂšre. Les Knicks avaient l’occasion de vivre une finale NBA Ă  l’issue du match. Cependant, Patrick Ewing a choke au plus mauvais des moments. La star des Knicks a tentĂ© un bras roulĂ© pour le tir de la victoire, qui n’est pas rentrĂ©. Ewing sera privĂ© de titre NBA durant sa longue carriĂšre.

La choke attitude récente en NBA

De nos jours, la NBA a connu des moments choke qui ont marqué la planÚte. Petit tour sur ces fins de match ou ces séries.
  • J.R. Smith : Lors des finales NBA de 2018, les Cavaliers affrontaient les Warriors de Golden State. J.R Smith nous a rĂ©galĂ©s avec son choke en fin de match. À 5 secondes de la fin, les deux Ă©quipes Ă©taient dos Ă  dos. Smith rĂ©cupĂšre un rebond offensif et au lieu de tirer pour gagner le match, il dĂ©cide de partir avec le ballon vers la ligne mĂ©diane. Le game 1 s’est terminĂ© en prolongation avec une victoire des Warriors. La sĂ©rie aurait Ă©tĂ© diffĂ©rente si les Cavaliers avaient remportĂ© ce match 1 Ă  l’extĂ©rieur.
  • LeBron James a choke quelques fois dans sa belle carriĂšre. On se souvient de sa sĂ©rie en finale 2011 face aux Mavericks. LeBron James a vĂ©cu une fin de playoffs trĂšs mitigĂ©e et il n’a pas Ă©tĂ© Ă  la hauteur. Il a choke ses finales et a vu les Mavericks remporter le titre. Il avait pourtant rĂ©alisĂ© une saison rĂ©guliĂšre de haute volĂ©e (26.7 points, 7.5 rebonds, 7.0 passes, 51.0% au tir, 75.9% aux lancers). Cependant, en finale, ses statistiques ont chutĂ© : 17.8 points, 7.2 rebonds, 6.8 passes, 47.8% au tir, 60.0% aux lancers.
  • Stephen Curry : MĂȘme constat pour le meneur all-star des Warriors lors des finales de 2016 face aux Cavaliers. Curry Ă©tait sur un nuage durant toute la saison rĂ©guliĂšre : 30.1 points, 5.4 rebonds, 6.7 passes, 50.4% au tir, 90.8% aux lancers. Mais en finale, il a choke pour terminer avec des statistiques trĂšs faibles : 22.6 points, 4.9 rebonds, 3.7 passes, 40.3% au tir.

Le choix de notre nom du site

Notre site s’appelle “Choke and Clutch” pour mettre l’accent sur la facette positive et nĂ©gative des fins de matchs. On retient souvent les moments clutch, mais les moments choke des joueurs font partie de notre sport. C’est pour cela, que nous avons souhaitĂ© mettre en avant la choke attitude en fin de match ou en playoffs.