PREVIEW Oklahoma City Thunder : Shai Gilgeous-Alexander est-il l’avenir de la franchise ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que OKC a appuyé sur le bouton rouge pour tout détruire et pour tout reconstruire ! Objectif tanking pour rentabiliser les balles de ping-pong du pongiste Sam Presti. Une saison dans les profondeurs de la Conférence Ouest avec 22 victoires pour 50 défaites, l’objectif était la draft ! Malheureusement pour le Thunder, ça ne s’est pas passé comme prévu avec seulement la 6e position pour la draft 2021.

Les transferts du Thunder

Cet été, OKC a continué à faire du ménage dans son effectif. Au revoir Al Horford, au revoir Moses Brown, bonjour Kemba Walker. Les fans ont à peine eu le temps de cligner des yeux que ce dernier était déjà parti aux Knicks. La plupart des arrivées se font à la draft (vu le nombre de pick en même temps) avec Josh Giddey ou encore Tre Mann. À noter aussi l’arrivée de Derrick Favors pour encadrer la jeunesse, mais surtout la prolongation sur cinq ans de Shai Gilgeous-Alexander. Le Thunder a jeté son dévolu sur le guard canadien de 23 ans. Une prolongation logique qui pose les bases du nouveau départ d’Oklahoma City.

Départs

Al Horford (BOS), Moses Brown (BOS), Tony Bradley (CHI), Kemba Walker (NY)

Prolongations

Shai Gilgeous-Alexander, Mike Muscala

Arrivées

Derrick Favors (UTA) , Josh Giddey (Draft), Tre Mann (Draft), Jeremiah Robinson-Earl (Draft), Aaron Wiggins (Draft), Kemba Walker (BOS)

L'effectif du Thunder

5 MAJEUR 

Théo Maledon – Shai Gilgeous-Alexander – Luguentz Dort – Darius Bazley – Derrick Favors

REMPLACANTS

Josh Giddey – Tre Mann – Gabriel Deck – Ty Jerome – Aleksej Pokusevski – Mike Muscala – Gabriel Deck – Mamadi Diakite – Jeremiah Robinson-Earl – Isaiah Roby – Paul Watson – Aaron Wiggins – Kenrich Williams – D.J. Wilson

Le joueur à suivre : Théo Maledon

Théo Maledon Oklahoma City Thunder
Théo Maledon (@nba.com)

Cocorico ! Comment ne pas parler de notre français drafté à la 34e place l’année dernière. Pour sa saison rookie, Théo a saisi sa chance et a réussi à prouver qu’il avait sa place dans l’effectif. Sur les 72 matchs de la saison précédente, Maledon en a joué 65 dont 49 en étant titulaire et en moyenne 27 minutes par match. Ses statistiques n’ont pas été en manque avec 10,1 points, 3,5 passes décisives, 3,2 rebonds et 0,9 interception. Il a même réussi une pointe à 33 points contre Phoenix lors d’une énième lourde défaite.
Pour la saison qui arrive, nos attentes augmentent pour le sophomore français. Dans l’effectif peu profond du Thunder, nous croyons dans le talent de Théo Maledon pour qu’il réussisse à s’imposer comme étant le meneur titulaire de la franchise d’Oklahoma. Malheureusement tout ne dépendra pas de lui, si le rookie n°6 de la Draft, Josh Giddey, commence à briller rapidement, Théo Maledon devrait glisser à la place de 6e homme du Thunder pour que Giddey intègre le 5 majeur. Bref, beaucoup de suppositions, ce qui est certain c’est que les cartes sont entre ses mains et que l’on va observer son évolution de près !

Notre question : Shai Gilgeous-Alexander est-il l’avenir du Thunder ?

Le scénario choke

Le mauvais tanking, c’est SGA, la star en devenir, qui ne revient pas totalement de sa blessure au pied et qui refait une saison aux alentours d’une quarantaine de matchs seulement. Le doute plane, SGA est-il vraiment l’avenir du Thunder s’il est autant prédisposé aux blessures ?
C’est également un effectif – trop – jeune qui n’arrive pas à confirmer son talent. Théo Malédon, Lugentz Dort, Aleksej Pokusevski, Josh Giddey, Tre Mann plafonnent et le coach, Mark Daigneault se retrouve à changer de rotations tous les matchs. Pire, il se fait virer au cours de la saison pour mauvaise gestion de son effectif. Le Thunder se retrouve à la dernière place de la Conférence Ouest avec un bon choix à la loterie, mais à quel prix… Une star blessée, des jeunes sans repère, un nouveau coach et beaucoup trop de balles de ping-pong. Bref c’est du mauvais tanking.

Le scénario Clutch

Le bon tanking, c’est un coach, Mark Daigneault qui peut faire confiance à un effectif de jeunes avec les performances qu’ils proposent. Théo Maledon confirme qu’il peut être meneur titulaire en NBA, SGA revient au top de sa forme et prouve qu’il est l’avenir du Thunder. Lugentz Dort commence à aligner de plus en plus à 3 points tout en ne lâchant rien défensivement, Darius Bazley et Aleksej Pokusevski se développent et alternent à la place de titulaire au poste d’ailier fort, les jeunes rookies profitent des minutes qui leur sont données. Josh Giddey se montre capable de mener la seconde unit d’OKC et est le 6e homme désigné de Daigneault. À ses côtés, Tre Mann est un excellent back-up de Théo Maledon. Malgré tout cela, le Thunder continue d’enchaîner les défaites, mais les bases sont là et elles semblent solides.
Sam Presti se retrouve avec un bon pick de Draft pour dénicher un pivot pas piqué des hannetons. Bref c’est du bon tanking.

La prédiction de choke & clutch

Chez Choke and Clutch, nous voyons OKC terminer dernier de la conférence Ouest avec 20 victoires. L’objectif est de développer ce jeune roster (23 ans de moyenne d’âge) et d’espérer avoir un bon pick à la prochaine Draft. Si vous êtes d’accord avec nous, ParionsSport et Unibet proposent une cote à 1,75 pour le pronostic suivant : Oklahoma City a moins de 23,5 victoires sur la saison régulière.

Conférence est

1 
2 
3 
4 
5 
6 
7 
8 
9 
10 
11 
12 
13 
14 
15 

Conférence ouest

1 
2 
3 
4 
5 
6 
7 
8 
9 
10 
11 
12 
13 
14 
15Oklahoma City Thunder