PREVIEW Houston Rockets : La course au tanking

Il s’en est passé des choses dans le Texas la saison passée. Le dossier James Harden a mené vers un immense ménage pour finalement, terminer avec 17 victoires en 72 matchs. Où comment passer des finales de Conférence à la dernière place en seulement 2 ans. Malheureusement pour les fans de Houston, cette saison risque d’être tout aussi mauvaise en ce qui concerne les résultats, MAIS moins chaotique malgré le cas John Wall.

Les transferts des Rockets

Houston a fait ses courses à la draft cette année. Avec le deuxième choix de la draft 2021, c’est Jalen Green qui vient renforcer les rangs texans. Au total, Houston ramène 4 rookies dans son effectif avec Alperen Sengun, Usman Garuba et Josh Christopher. Pour encadrer tout ce petit monde, c’est Daniel Theis qui s’y colle après un rapide passage à Chicago. Du point de vue des départs, ce sont Kelly Olynyk, Sterling Brown et Avery Bradley qui font leur valise après un rapide aller-retour à Houston. L’incertitude autour de John Wall continue toujours, l’ancien meneur des Wizards est toujours dans l’effectif des Rockets à l’heure actuelle. La seule chose qui est certaine, c’est que vous ne le verrez pas porter un maillot de Houston cette saison.

Départs

Kelly Olynyk (DET) , Sterling Brown (DAL), Avery Bradley (GSW)

Prolongations

David Nwaba

Arrivées

Jalen Green (Draft), Alperen Sengun (Draft), Usman Garuba (Draft), Josh Christopher (Draft), Daniel Theis (CHI), Anthony Lamb, Daishen Nix 

L'effectif des Rockets

5 MAJEUR 

Kevin Porter Jr. – Jalen Green – Jae’Sean Tate – Christian Wood – Daniel Theis

REMPLACANTS

DJ Augustin – Daishen Nix – Eric Gordon – Josh Christopher – Danuel House – David Nwaba – Alperen Sengun – Usman Garuba – Kenyon Martin Jr. – Anthony Lamb

Le joueur à suivre : Kevin Porter Jr.

Kevin Porter Jr Houston Rockets
Kevin Porter Jr. (@nba.com)

Seulement 2 ans en NBA pour KPJ et pourtant il y a déjà tant de choses à dire. Snobé à la draft en 2019 à cause de son comportement à l’université, c’est à Cleveland qu’il commence sa carrière. Sa saison rookie se passe sans accrocs et confirme son immense potentiel. Mais l’extrasportif le rattrape une nouvelle fois au début de la pandémie lorsqu’il partage ses envies suicidaires sur les réseaux sociaux. S’en suivent des faits divers plus graves comme violence sur une femme, accident de voiture, puis la goutte de trop pour les Cavs, des insultes envers le GM, Koby Altman. 

C’est donc à Houston qu’il atterrit, prêt pour un nouveau départ. KPJ a profité du chaos texan pour montrer que c’est un joueur qui pue le basket-ball, un véritable crack. Il termine sa saison de sophomore à 16,6 points, 6,3 passes décisives, 3,8 rebonds et une performance historique lors d’une victoire contre les Bucks de Milwaukee avec 50 points et 11 passes décisives. Pour sa 3e saison en NBA, les attentes autour de KPJ sont grandes, que ce soit sur le terrain que dans son comportement. Le jeune joueur doit confirmer son talent offensif et prouver qu’il a évolué mentalement ou qu’il est sur le bon chemin. On croise les doigts et on l’observera  de près !  

Notre question : Salut John Wall, ça va ?

Le scénario choke

Le dossier John Wall traîne jusqu’à la saison prochaine, l’ancienne star des Wizards fait une “Kevin Love” et refuse la somme proposée par Houston pour un buyout. Les Rockets semblent condamnés à lui offrir 91 millions jusqu’en 2023 pour chauffer le banc. Pendant ce temps, l’effectif des jeunes joueurs peine à se développer. Jalen Green n’est pas à la hauteur des espérances et semble perpétuer la malédiction des n°2 de draft. KPJ fait une nouvelle fois parler de lui dans le mauvais sens et Christian Wood retourne sur le banc des blessés. Quant aux rookies moins attendus, la marche de la grande ligue semble trop haute et ils n’arrivent pas à s’adapter. Bref une saison similaire à la précédente avec une rotation d’une trentaine de joueurs. Aucune certitude à tirer sur cette saison et l’avenir paraît très inquiétant.

Le scénario Clutch

Rapidement, Houston trouve une solution au cas John Wall. Un buyout ou un trade, on s’en fiche, Jean Mur c’est du passé et maintenant place à la jeunesse. Jeunesse, d’ailleurs, qui séduit les fans des Rockets. KPJ semble très loin de ses démons et enchaîne les gros cartons aux côtés du rookie Jalen Green. Ce duo explosif est complété par un Christian Wood qui lui aussi confirme ses performances de la saison passée. Houston et ses fans peuvent un peu souffler, un avenir intéressant se profile. Les autres jeunes comme Kenyon Martin Jr., Alperen Sengun se développent aussi également bien et montre qu’ils ont leur place dans la NBA. Le bilan de la saison est positif, certes Houston termine encore dans les tréfonds de l’Ouest, mais l’objectif est atteint. Une bonne position pour la draft, les jeunes ont pu jouer sans pression et les fans ont pu apprécier les matchs.

La prédiction de choke & clutch

Les vestiges du trade Chris Paul, le cas John Wall… Houston est mine de rien pressé par le temps. Les Rockets doivent reconstruire vite et bien, car leurs 1er tour de draft 2024 et 2026 sont dans les mains du tank voisin : OKC. C’est une surprise pour personne, comme l’année dernière, Houston va traîner au fond de la Conférence Ouest. La draft et le développement des jeunes sont les priorités des Rockets. Chez Choke and Clutch, nous les plaçons 14e avec 22 victoires. Si vous êtes d’accord avec notre prédiction alors la cote à 1,80 pour le pronostic « Houston a moins de 26,5 victoires en saison régulière » proposée par Unibet devrait vous intéresser.

Conférence est

1 
2 
3 
4 
5 
6 
7 
8 
9 
10 
11 
12 
13 
14 
15Orlando Magic

Conférence ouest

1 
2 
3 
4 
5 
6 
7 
8 
9 
10 
11 
12 
13 
14Houston Rockets
15Oklahoma City Thunder