PREVIEW Toronto Raptors : À quoi va ressembler l’après Lowry ?

La saison dernière des Raptors a été difficile pour les joueurs, la direction, mais aussi les fans canadiens. En début de saison, la NBA décide de délocaliser les Raptors et de les envoyer en Floride à Tampa à cause de la pandémie. Le choc climatique sera fatal pour l’équipe, qui doit jouer sans ses vrais fans pendant 72 matchs. Le début de saison est très compliqué pour les joueurs de Toronto. L’équipe ne gagne que 2 matchs en 10 rencontres. Pascal Siakam n’y arrive pas et des tensions se créent avec sa direction. Les petits pépins physiques de Kyle Lowry n’arrangent pas les affaires des Raptors. La saison est longue et le pari “small-ball” n’est pas payant. L’équipe brille par moment, mais n’est pas constante et les résultats le démontrent. Le bilan des Raptors de Tampa.. pardon de Toronto.. n’est pas bon : 27 victoires – 45 défaites.

Les transferts des raptors

Une page se tourne pour la franchise NBA du Canada. Kyle Lowry a bien aimé le soleil de la Floride et est envoyé à Miami en échange de Goran Dragic et Precious Achiuwa. Kyle Lowry veut gagner tout de suite et a honoré son contrat jusqu’au bout. C’est le début de nombreux départs et arrivées pour Toronto, qui marque le début d’un nouveau cycle. Les paris désastreux d’Aron Baynes et Rodney Hood sont priés d’aller voir vers de nouveaux horizons. Tandis qu’au niveau des arrivées, les Raptors de Toronto ont sélectionné Scottie Barnes à la draft pour amener de la densité physique à l’effectif. Les autres arrivées sont des paris sur le long terme comme Isaac Bonga ou Svi Mykhailiuk. De nouveaux jeunes à polir, des paris et un nouveau cycle pour Toronto.

Départs

Kyle Lowry – Aron Baynes – De’Andre Bembry – Rodney Hood – Jalen Harris – Paul Watson Jr.

Prolongations

Gary Trent Jr. – Khem Birch

Arrivées

Scottie Barnes – Precious Achiuwa – Goran Dragic – Sam Dekker – Isaac Bonga – Svi Mykhailiuk – Ishmail Wainright – Justin Champagnie – Dalano Banton – David Johnson

L'effectif des raptors

5 MAJEUR 

Fred VanVleet – Gary Trent Jr. – OG Anunoby – Pascal Siakam – Khem Birch

REMPLACANTS

Goran Dragic – Malachi Flynn – Dalano Banton – Svi Mykhailiuk – David Johnson – Scottie Barnes – Yuta Watanabe – Ishmail Wainright – Isaac Bonga – Chris Boucher – Sam Dekker – Justin Champagnie – Precious Achiuwa – Freddie Gillespie

Le joueur à suivre : Pascal Siakam

Pascal Siakam Toronto Raptors
Pascal SIakam (@nba.com)

Après sa saison très moyenne, Pascal Siakam est attendu pour porter l’équipe et devenir le franchise player. Même si Fred VanVleet peut devenir le prochain Kyle Lowry, la direction attend plus de l’ailier fort. Ces différents problèmes avec la direction de Toronto n’ont pas arrangé le cas de Pascal Siakam. Cependant, le numéro 43 des Raptors est encore dans l’effectif, ce qui prouve l’importance du joueur dans le vestiaire. Chez Choke and Clutch, on pense à une saison de dernière chance pour Siakam. En l’absence de Kyle Lowry, il doit reprendre le flambeau canadien et faire passer un cap à l’équipe. Il doit montrer l’exemple aux jeunes joueurs qui arrivent dans la franchise.

Les Raptors devront faire un choix si Pascal Siakam ne répond pas aux attentes. À ce moment, un trade sera envisagé afin de récupérer un joueur capable de devenir le franchise player, pour faire gagner l’équipe sur le moyen terme comme le souhaite Masai Ujiri.

À noter que Pascal Siakam loupera quelques semaines de compétition, la faute à une blessure à l’épaule.

Notre question : À quoi va ressembler l’après Lowry ?

Le scénario choke

Dans un scénario catastrophe, les Raptors ont perdu cette mentalité de guerrier à cause du départ de Kyle Lowry. Pascal Siakam traîne à revenir à cause de son épaule douloureuse et les Raptors ne trouvent pas de solutions en son absence. Nick Nurse pianote pour trouver la bonne formule entre Boucher, Barnes, Anunoby, VanVleet, Dragic et Trent Jr. L’adaptation des minots est compliquée malgré l’organisation des Raptors tournée vers le développement des jeunes. Fred VanVleet est beaucoup trop seul pour porter l’équipe. À la trade deadline, Pascal Siakam est invité à aller voir ailleurs pour cause de performance très moyenne et de comportement douteux. La saison se poursuit, mais l’équipe ne gagne pas beaucoup de matchs. La fin de saison arrive au bon moment et les Raptors terminent 14ème de la conférence Est.

Le scénario Clutch

Kyle Lowry partit, c’est Fred VanVleet qui porte l’équipe et il le fait bien. La formation de l’ancien numéro 7 des Raptors a été bonne et les jeunes joueurs intègrent parfaitement l’effectif. Gary Trent Jr. devient l’arme offensive des Raptors et OG Anunoby brille en défense. Nick Nurse organise tout ce beau monde à la perfection. Le retour à Toronto est une aubaine pour les joueurs, qui retrouvent leur intensité défensive. L’équipe ne gagne pas tous leurs matchs, mais devient le poil à gratter de cette conférence Est. L’espoir d’une qualification en playin est dans la tête des Canadiens qui se battent pour ne pas partir en vacances trop tôt. L’après Kyle Lowry est assuré par un collectif retrouvé et une volonté de gagner sur le moyen terme.

La prédiction de choke & clutch

Chez Choke and Clutch, on parle de nouveau cycle pour les Raptors de Toronto. Cette saison fait office de saison transitoire avant d’amorcer un nouveau projet de titre NBA. La base de jeunes est présente dans la franchise de Toronto, les autres possèdent un peu d’expérience pour mener tout ça. Cependant, la perte de Lowry va se faire ressentir et on voit les Raptors terminer avec environ 30 victoires. Si vous êtes d’accord avec nous, Unibet  propose une cote à 1,70 pour le pronostic suivant : Toronto Raptors a moins de 36,5 victoires sur la saison régulière.  

Conférence est

1 
2 
3 
4 
5 
6 
7 
8 
9 
10 
11 
12Toronto Raptors
13Cleveland Cavaliers
14Detroit Pistons
15Orlando Magic

Conférence ouest